Votre avocat à Levallois-Perret

Avocat Maître Benichou

Ancienne élève du Lycée Pasteur à Neuilly Sur Seine, Maître Jacqueline BENICHOU a poursuivi ses études de Droit à l'université de PARIS X NANTERRE jusqu'à l'obtention du CAPA (Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat).

Elle a prêté serment en 1986 devant la Cour d'Appel de PARIS.

Elle a exercé au sein d'un cabinet d'avocats parisiens puis à Londres dans un cabinet de Sollicitors où elle dispensait des conseils juridiques aux investisseurs britanniques souhaitant acquérir des propriétés en France.

Depuis 1990, elle est inscrite au Barreau des Hauts-De-Seine (92) au sein duquel elle a été précédemment élue Présidente de l'Union des Jeunes Avocats de NANTERRE et membre du Conseil de l'Ordre.

Depuis 2001, elle n'exerce plus d'activité représentative de la profession et se consacre entièrement à sa clientèle.

Initialement créé à Levallois-Perret en 1990, son cabinet a été transféré à NEUILLY SUR SEINE de 2006 à février 2015 et est à nouveau situé à Levallois-Perret depuis le 16 février 2015.

Maître Jacqueline BENICHOU est titulaire depuis 1995 du certificat de spécialisation en Droit immobilier avec mention de qualifications spécifiques en Baux d'habitation et Copropriété délivré par le Conseil National des Barreaux et généraliste en Droit de la famille.

Elle conseille et assiste une clientèle de propriétaires, bailleurs, copropriétaires, administrateurs de biens, syndics bénévoles ou syndics professionnels, agents immobiliers, marchands des biens, locataires et Amicales de locataires.

Elle intervient également dans tous les contentieux de la vente immobilière (promesses de vente, levée des conditions suspensives etc.), en matière de saisie immobilière tendant à la vente forcée aux enchères des biens immobiliers, dites ventes par adjudication, devant le Tribunal de Grande Instance de NANTERRE (92).

En droit de la famille, Maître Jacqueline BENICHOU a une longue expérience en matière de divorce, conflits relatifs à l'autorité parentale, à la résidence des enfants et à l'exercice des droits de visite et d'hébergement des parents, mais aussi des grands-parents.

Contactez-nous

Consultez également :